Yaourt

Voici une recette de yaourt simple à base de lait cru et sans yaourtière.

Recette avec ferment

Le soir, je fais bouillir 1 litre de lait cru du matin dans une casserole avec un anti-monte-lait. Lorsque l'anti-monte-lait s'agite, j'arrête le feu et continue à remuer de temps en temps pendant environ 15 minutes jusqu'à ce que le lait soit autour de 55 °C. Je verse le lait dans une bouteille en verre d'un litre et vérifie que sa température reste comprise entre 50 et 55 °C. J'y ajoute alors un sachet de ferment mon yaourt maison d'Alsa, visse le couvercle et mélange. Je reverse ensuite le mélange dans la casserole avec son bord évasé qui facilite le versement et verse le liquide dans 8 pots de yaourt en verre. Je place ces pots dans un petit contenant isotherme pour la nuit. Le lendemain matin, le yaourt a pris et je place les pots au réfrigérateur.

Les autres ferments que j'ai testés et qui fonctionnent chez moi sont les suivants : yaourt brassé de Natali (2 sachets pour 1 litre, à conserver au réfrigérateur) et ferment pour yaourt bio de Yalacta (1 flacon pour 1 litre de yaourt à repiquer au moins 5 fois).

Il est possible d'obtenir le même résultat en plaçant les pots dans un four à 50 °C puis en laissant seulement la lumière allumée lors de la fermeture du four et toute la nuit.

Pour obtenir un yaourt plus crémeux, je fais bouillir 1,5 litre de lait et en poursuis la cuisson à petits bouillons pendant 30 minutes en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois. Le reste de la recette est identique.

J'ajoute souvent quelques fruits séchés dans les pots avant d'y verser le mélange lait tiède + ferment : 7 raisins secs ou 7 cerises séchées. Je m'en procure chez mes amis normands de Par Toutépices.

Recette avec grains de kéfir

Je verse 1 cuillère à café de grains de kéfir dans une tasse et remplis la tasse avec du lait cru frais. 24 heures plus tard, j'obtiens une sorte de yaourt dont je conserve les grains.