Trouver son équilibre

Je cherche l'alimentation la plus adaptée à mon corps et souhaite partager ici mes réflexions et expériences.

La sagesse du corps

« Tout ce dont tu as besoin se trouve en toi ; les secrets de l'univers sont imprimés dans les cellules de ton corps. Mais tu n'as pas appris la vision intérieure ; tu ne sais pas comment lire ton corps. Ton seul recours a été de lire des livres, d'écouter des experts et d'espérer qu'ils aient raison. Lorsque tu connaîtras la sagesse du corps, tu seras un Maître parmi les maîtres. »

Le guerrier pacifique - Dan Millman

Quelles que soit les vertus vantées par un régime alimentaire, j'estime que mon corps est le seul à savoir ce qui lui convient : « mon corps est souverain ». Voici une liste de signes manifestés par mon corps au cours de ma vie et que j'estime en lien avec un déséquilibre d'origine alimentaire, ainsi que la cause dans mon cas lorsque j'ai pu la déterminer :

Certaines personnes attribuent ces signes à des facteurs extérieurs, à "un coup de froid", à quelqu'un qui a transmis un virus ou une bactérie. Néanmoins, l'expérience que j'ai acquise me prouve que la grande majorité des symptômes listés ci-dessus disparaissent en modifiant mon régime alimentaire de manière adéquate. Cela me donne une capacité de résoudre mes problèmes de santé sans dépendre de quelqu'un d'extérieur.

Si vous souhaitez connaître les aliments qui sont nocifs pour vous, achetez un petit cahier de 180 pages qui vous accompagnera partout et notez ce qui vous paraît important.

Mon expérience (en cours)

L'aventure la plus fantastique, c'est celle qui consiste à partir à la recherche d'une santé parfaite, de ne jamais tomber malade, de ne jamais prendre de médicaments, et de battre le record de longévité avec une force et une endurance merveilleuse.

Joie et bonheur seront la récompense.

À la recherche d'une santé parfaite - Albert Mosséri

Actuellement, je pèse 55 kg pour 1m80. Je souhaite atteindre le poids de 70 kg avec un corps musclé et en santé. Voici une liste de mes essais.

Demi-frugivore pendant 18 mois

Menu-type : fruits frais tous les matins et 5 midis sur 7, féculents+légumes+protéine animale et pain de seigle maison au levain aux autres repas. Jus de légumes fraichement extraits de temps en temps (carottes surtout). Puis passage au jeûne le matin.

Résultats : bon transit (selles rapides, propres et sans odeur), excellente santé (absence pendant les 18 mois de ce régime du nez qui coulait habituellement plusieurs fois par an, pas de coup de barre l'après-midi en semaine), maintien du poids, mais prise de ventre.

Leçons apprises :

les fruits frais de qualité se trouvent surtout sur le marché et en épicerie fine/primeur

pour avoir des bananes mûres aux repas, il faut les acheter avec une voire deux semaines d'avance et avec le moins de vert possible

mon pain de seigle était la cause de mes boutons, de la graisse de ma peau et de mes cheveux que j'avais parfois.

Régime cru demi-végétalien

Menu-type : jeûne le matin, légumes crus + graines germées de quinoa ou sarrasin ou lentilles 5 midis sur 7, féculents en quantité limitée+légumes+protéine animale aux autres repas.

Résultats : amaigrissement important puisque je passe de 55 kg à 50 kg en quelques mois. Mes proches s'inquiètent. Je reprends des fruits tous les matins mais sans résultat.

Leçons apprises : légumes crus et graines germées sont à limiter pour moi si je jeûne le matin. Maintenir une quantité minimale de féculents et éviter le dogmatisme du type "les féculents c'est mal" ou "il faut manger 100% cru".

Chrononutrition pendant 3 mois

Menu-type : une portion de baguette tradition+jusqu'à 200 g de fromage au lait cru et à pâte dure le matin, féculent en quantité limitée (25 cl)+jusqu'à 200 g de viande le midi, 1 chrono-barre+5 cl d'oléagineux+1 fruit hors banane au goûter et légumes+jusqu'à 200 g de poisson ou viande le soir. Gélules chrono Vita+, chrono Joker et chrono Hepa+ à prendre en complément.

Résultats : m'a fait gagner 5 kg en 2 mois, puis plus rien le troisième, ainsi que de la force physique mais au prix d'insomnies régulières (réveil entre 2h et 4h du matin) et de constipations quotidiennes (15 minutes pour expulser quelques petites boulettes dures).

Leçons apprises : le fromage et plus globalement les protéines sont à limiter pour moi. Mais consommer une certaine quantité de gras, de féculent et de protéines m'est nécessaire pour ne pas maigrir.

GAPS

Les pensées nombreuses que j'ai en retournant à un régime alimentaire normal me font me tourner vers le protocole GAPS de Natasha Campbell-McBride qui exclut les féculents. Je l'applique seulement le matin.

Menu-type : 2 à 4 œufs au plat sur beurre doux cru et 1 à 2 fruits au petit-déjeuner. Déjeuner et dîner classiques : féculents, légumes et un peu de viande. Bouillon de viande de temps en temps.

Résultats : légère prise de poids mais toujours beaucoup d'insomnies que j'impute à l'excès de protéines des œufs. Constipation plus faible mais toujours présente.

Leçons apprises :

J'apprends à faire du bouillon de viande, d'os, de couenne.

Je cherche et trouve une éleveuse de vaches jersiaises en pâturage et labellisées bleu-blanc-cœur : j'achète sa crème crue (qui est beige) et son beurre doux cru (qui est jaune foncé sauf en hiver), je pense que leur couleur est due à leur richesse en vitamine D.

Je lui achète également des œufs de poules élevées en plein air et labellisées bleu-blanc-cœur : je les trouve meilleurs et plus gras que les œufs classiques. J'achète aussi des œufs à mon ami Yves qui a de nombreuses espèces poules de plein air et dont les œufs sont délicieux.

Mon ami André me livre chaque semaine 1,5 litre de lait cru bio de vache normande d'un éleveur de la commune voisine, ma femme en prend dans son café et je fais un litre de yaourt nature avec le reste.

Je remarque que l'excès de bouillon me constipe encore plus et assèche ma peau, et j'attribue cela au sel.

Découverte du kéfir de lait suite à la réception de grains de kéfir. Une tasse entière de kéfir de lait au petit-déjeuner me fait éternuer. J'en limite ma consommation.

Nutrition de la force

Je trouve un régime non-excluant dans "Nutrition de la force" de Julien Venesson, que j'essaie.

Menu-type : œufs brouillés, fruit et flocons d'avoine cuits le matin, 2 parts de légumes, 1 part de féculent, 1 part de viande ou poisson le midi et le soir avec 1 à 2 cuillères à café d'huile extraite à froid d'olive ou de colza.

Résultats : amélioration du transit, les abdominaux se dessinent sans faire de musculation.

Leçons apprises :

Les flocons d'avoine et de châtaigne, la farine de châtaigne et celle de sarrasin me donnent des boutons et irritent mon nez et ma gorge. J'ai pu constater cela en faisant l'expérience suivante : 3 matinées de suite, je mangeais seulement des œufs brouillés et des fruits, les 3 matinées suivantes j'ajoutais 1 cuillère à café de farine ou de flocons aux œufs crus, mélange que je cuisais ensuite, puis les 3 matinées suivantes, je reprenais œufs+fruits. Les effets apparaissaient dans les 24h suivant la prise de farine ou de flocons et disparaissaient dans les 24h de leur retrait. Les aliments à base de farine de blé me donnent, en plus, une fausse sensation de faim (creux à l'estomac), et ce sont les seuls qui me font ça.

Trop de féculents le midi me donnent des coups de barre vers 15h.

Je n'aime pas l'idée de devoir prendre des compléments alimentaires (conseillés dans le livre) : magnésium, omégas 3, multivitamines, vitamine D. Je crois qu'ils doivent provenir de l'alimentation : magnésium dans le sel gris et les épinards, omégas 3 dans les poissons gras et les œufs de poule de plein air Bleu-Blanc-Cœur, multivitamines?, vitamine D dans le beurre cru de vache en pâturage (dehors et consomme de l'herbe fraîche en particulier jeune).

Je commence à pratiquer la musculation athlétique de Christophe Carrio.

Et maintenant...

Que ton aliment soit ton médicament.

Hippocrate

Programme envisagé désormais : favoriser au maximum les aliments locaux, frais et dans l'état le plus proche de ce que la Nature offre.

Menu-type (en cours d'élaboration) essayant de combiner une valeur calorique suffisante avec une digestibilité maximale :

Résultats (en cours) :

Leçons apprises (en cours) :

La base alimentaire

Mon résumé de l'œuvre de Weston Price : la meilleure nourriture pour l'être humain est celle donnée par son environnement naturel et correctement préparée. Les grains tels que céréales, légumineuses et oléagineux demandent une préparation particulière.