Joseph

« En quoi consistait ton entraînement ? »

« J'étais un homme très coléreux et très égoïste, Dan. En se montrant extrêmement exigeant sur mon service, il m'a appris comment m'abandonner, avec amour et un réel bonheur. »

[...]

« Je ne faisais jamais rien assez bien... et si j'avais la moindre pensée négative, il la détectait infailliblement et me renvoyait durant des semaines. »

Le guerrier pacifique - Dan Millman

« Tout ce que je voulais, c'était être là-haut et hors d'ici. Je ne pouvais supporter le rythme infernal de la vie quotidienne sur la planète Terre. Je me suis dit que j'étais un être spirituel, un artiste créatif qui n'avait pas à faire face à la réalité. Je passais le plus clair de mon temps à méditer, à communier avec la nature, à lire - espérant à tout moment aller "quelque part ailleurs" - n'importe où, où je n'aurais pas à faire face à l'esclavage, aux détails, à la physicalité du monde matériel. »

« Socrate a insisté pour que je prenne un travail de responsabilité. »

[...]

« Je me suis souvenu de Socrate disant que la vie est difficile d'une manière ou d'une autre, que l'on abandonne ou disparaisse, ou que l'on décide de faire face. [...] Alors j'ai décidé de revenir à Molokai, quoi qu'il advienne, pour reprendre les choses là où je les avais laissées - mais en faisant de mon mieux - dans le temps qui me restait. [...] Dès que je me suis engagé à revenir, à creuser et à y aller vraiment, tout s'est parfaitement mis en place. »

Le voyage sacré du guerrier pacifique - Dan Millman